Jouer "Réprouvé"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jouer "Réprouvé"

Message  Miellyn Aile-De-Feu le Mar 24 Jan - 18:10

"On ne dessine bien, que ce que l'on connait bien."
Ce que disait mon prof d'arts plastiques au Lycée. Maxime qui ne s'applique pas que pour le dessin, mais à tout ce qui touche de près ou de loin au désir de retranscrire une émotion, de faire passer un message authentique.
On ne joue bien, finalement, qu'en ayant compris ce que l'on joue.


Réprouvé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ambivalence
Ce qu'on peut trouver dans "réprouvé" est déjà réprouver, qui veut dire " rejeter, condamner, exclure".
Confondu à tord avec le fléau, masse purulente, asservie, et dépourvue d'une réelle intelligence quand celle-ci n'est pas sous la coupe d'une liche, les réprouvés sont les parias, les pestiférés d'Azeroth, l'ombre d'une époque révolue, une humanité abandonnée de sa Lumière, écorchée à vif, et recluse dans les noires profondeurs de Fossoyeuse, les catacombes de Lordaeron, leur "cour des miracles". Ils sont nourris au sein d'une Dame Noire vengeresse, les menant à nouveau vers la Lumière de la scène du monde pour y regagner ainsi leur place.

Dans "réprouvé", il y a aussi éprouver. Ressentir, percevoir, essayer. De ceux qui ont souffert et qui souffrent encore, de ce qui ressentent paradoxalement même encore au-delà de leur mort, dans une non-vie que l'on ne peut qu'imaginer. Ils sont les martyres, des corps sinistrés témoignages d'une histoire, de leur histoire. De l'Histoire du monde. Un corps dépourvu de vie contenant encore une vie. Une âme. Un souffle qui anime des membres comme un pantin, une vulgaire marionnette sous des désirs refoulés, au noir dessein d'esprit ascendant plus fort encore qui tirent ces morts de leur tombe.

La volonté de Sylvanas et de ce celles de ses Val'kyrs. Un baiser froid pour une nouvelle vie, une étreinte fugace et ...accouché de cette tourbe, de l'autre coté du miroir, une vérité que l'on ne veut pas voir. Une peinture immonde des pires abjectes pensées, brossé d'une carcasse sèche, parcourues parfois encore de vie, rongées par les vers. Là, les tourments de mortel. Ils sont l'entre deux monde. Les enfants du Purgatoire. Ils portent leur croix de mortel, leur âme lourde et si durement chargée, prenant corps dans une viande froide, rafistolée, dont ils ne sont pas forcément le propriétaire d'origine.
Des poupées de chiffon qui ne font pas torchons. Servir sans salir. Ou avec modération.

Ambiguïté
Réprouvé et Putresprit.

Ce qui les différencie ? Leurs âmes. Ceux qui se refusent à goûter à la chair du monde, à épouser et faire corps avec la Dame, sont les "Putresprit". Des renégats mort-vivants errants, des fantômes hantés par le souvenir impossible de mourir. L'insupportable perspective d'être la laideur qu'ils ont d’antan farouchement combattu. L'étincelle ne tenant qu'à l'unique déclic d'un désir de survivre bien plus viscérale. Une vie artificielle en soi mais qui reste toujours une vie. Une vie qui veut vivre. Survivre. Un putresprit est un echec. Un avortement de non-vie, voué à un retour à la mort définitive.
Un réprouvé est un maillon de chaîne. De chaîne alimentaire aussi, qui se situerait tout au-dessus de tout être en Azeroth. Les réprouvés sont une unité autour d'un noyau dur : Sylvanas, elle même un pur produit né de la haine, de la vengeance. Comme elle, ils sont nés du Fléau et s'en affranchissent au point d'en devenir un nouveau. Et chaque maillon est connecté à sa pièce maîtresse. Ils sont ses yeux, ses oreilles, sa voix. Son bras armé et sa faim grandissante, inassouvie. Ils sont dévoués, pareil à des paladins en total abnégation pour la Lumière. Leur source. L'inspiration. Ils sont une force brute et pure. Primale. Ils se peaufinent, un soucis de perfection à l’exigence éternelle de leur reine. Ils affûtent leur esprit comme celle d'une lame. Plus pervers et libre de toute entrave morale. La recherche de l'insondable, la quête de l'union absolue. L'unité. L'égalité répandue en une peste.


Dernière édition par Miellyn Aile-De-Feu le Mar 24 Jan - 19:01, édité 1 fois
avatar
Miellyn Aile-De-Feu

Messages : 1947
Date d'inscription : 18/02/2010

Personnage
Race: Sindorei [H]
Classe: Prêtresse
Spécialité principale: Sacré/discipline

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer "Réprouvé"

Message  Miellyn Aile-De-Feu le Mar 24 Jan - 18:34

Étriqué
Les réprouvés ont ce malus ou ce bonus d'être affranchi de certains besoins ou sont-ils pousser à leur paroxysme.
Ainsi, manger n'est pas une nécessité pour ne pas mourir de faim et conduire à la véritable mort, mais pour ne pas tomber inanimé. Le goût n'est plus une source de plaisir gustative. De nouveaux sens au goût. Différent. Plus "vrai" mais dépourvu d'intérêt. Le goût est un luxe, mais dans la non-mort, de la fantaisie. Les plaisirs physiques et les débauches n'ont plus de raison et techniquement nécrosées à ce niveau.
Les réprouvés tendant à des plaisirs plus spirituels. Leur source de plaisir se redirige dans un cortex de matière grise toujours juteuse et gourmande de connaissances, d'expériences. Certains peuvent être anesthésiés de toutes sensations, de sens, de douleurs, enfermés dans un corps inadapté à leur esprit. A la démesure de leur existence en pleine recherche de limites.

Élasticité
Ils ont vécu en homme, en haut elfe pour certains. "L'ère des hommes" comme ils l'appellent est fébrile, influencée par l'image ternie des elfes, vouée à l'éternel recommencement. Une épreuve visant à quelque part tester la véracité de l'existence humaine. Les réprouvés sont l'image miroir alternative de ce peuple hautement ambitieux mais si corruptible... si faible. Si vivant. Les réprouvés se veulent supérieur. Libre des entraves mortels, et triviales, ils mettent à profit ce corps étriqué pour être une véritable arme. Pousser les limites et rechercher de nouvelles expressions. Du combat jusqu'à étoffer son savoir. Un esprit aussi extensible, éponge du monde. Un réprouvé est alors un formidable terrain de jeu d'une part par son passé de vivant, de l'autre par celui de mort vivant.
avatar
Miellyn Aile-De-Feu

Messages : 1947
Date d'inscription : 18/02/2010

Personnage
Race: Sindorei [H]
Classe: Prêtresse
Spécialité principale: Sacré/discipline

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer "Réprouvé"

Message  Miellyn Aile-De-Feu le Mar 24 Jan - 18:59

Devant tout cette étalage de viande... morte, une pensée, plutôt une inquiétude. N'ont-ils aucune peur outre celle d'une mort définitive ?
Et il se démontre que pour même la plus virulente des races d'Azeroth, celle-ci a aussi ses talon(s) d'Achille.

Se monte et se démonte, le corps comme la pensée.
Bien que le corps étriqué, et élastique à la fois dans ses possibilités, tant qu'il n'est pas réduit à néant, en bouillie, le réprouvé demeure en "vie".
S'il peut jouir de pièces détachées, d'options, de révisions, comme un "upgrade" de PC, l'embaumement comme vu au Glas, au rafistolage de membres, ne le met pas à l'abri du pourrissement moral, spirituel.

Un réprouvé est comme tout mort vivant ultra sensible à la Lumière qui tient sa source du sacré. La mort est par opposition alors reine dans l'ombre.
La magie divine peut être assimilée à une sorte de foi entre l'existence d'un lien entre l'être et le monde. Les réprouvés en faisant parti malgré tout, la manipulation de la magie divine leur est une torture physique presque insoutenable. Seul l'esprit leur permet de surmonter cette douleur surexposée dans le sacré. C'est pourquoi, un réprouvé tendra à plus facilement utiliser les ombres en étant démoniste ou prêtre, et être adepte du "Culte de l'Ombre Oubliée". Cette philosophie s'articule autour de l'auto-émancipation et le désir d'équilibre entre la vie et la mort. Le Culte de l'Ombre Oubliée prêche trois vertus : le Respect, la Ténacité et le Pouvoir. Une 4e vertu officieuse : la mort (proche de la nécromancie), ou la compassion.
(Plus d'informations sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )
avatar
Miellyn Aile-De-Feu

Messages : 1947
Date d'inscription : 18/02/2010

Personnage
Race: Sindorei [H]
Classe: Prêtresse
Spécialité principale: Sacré/discipline

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer "Réprouvé"

Message  Miellyn Aile-De-Feu le Ven 17 Fév - 13:11

Quelques notes supplémentaires relevées par Blizzar.

Q : Les Réprouvés ne disposent ni d’un port, ni de cales sèches : comment construisent-ils leurs navires ?
R : La marine des Réprouvés est composée de navires dragués hors de l’eau depuis le plancher des océans. La plupart d’entre eux faisaient autrefois partie de la flotte de Lordaeron.

Q : Lorsque les morts-vivants font appel à la Lumière sacrée ou sont soignés par elle, cela provoque-t-il en eux des dégâts ou des blessures, ou bien est-ce que cela provoque uniquement de la douleur (en plus des effets normaux de ce sort) ?
R : Canaliser la Lumière ou recevoir des soins d’origine divine ne provoque que de la douleur, dans tous les cas. Les prêtres réprouvés ne se désintègrent pas, ni n’explosent quand ils canalisent la Lumière pendant un long moment... même s’ils aimeraient peut-être que cela leur arrive.

Q : Y a-t-il des effets positifs à long terme pour les morts-vivants qui sont en contact régulier avec la Lumière ?
R : C’est difficile à dire, car il n’existe aucune trace écrite connue de morts-vivants faisant appel à la Lumière avant la Troisième guerre. Cependant, des rumeurs prétendent que certains Réprouvés ont vu s’aiguiser leurs sens engourdis (toucher, odorat, etc.), ainsi que se multiplier de plus en plus fréquemment les éclairs d’émotions positives, devenues très rares depuis leur déchéance en morts-vivants. Malheureusement, c’est peut-être pour cela que les prêtres réprouvés attentent de plus en plus souvent à leur (non-)vie. Recouvrir leurs sens forcerait les prêtres à percevoir l’odeur de leur chair en putréfaction, le goût de la pourriture dans leur bouche et même la présence des colonies d’asticots fouillant ce qui leur reste de chair.

Q : Pourquoi les humains qui ont bu le sang d’un Worgen ne peuvent-ils pas être ressuscités sous la forme d’un Réprouvé ?
R : Non seulement les Val’kyrs sont moins puissantes que le roi-liche quand il s’agit de ressusciter les morts, mais la malédiction des Worgens rend leur résurrection sous la forme de Mort-vivant particulièrement difficile, bien plus que pour un Humain normal. La malédiction des Worgens prend ses racines à la fois dans le Rêve d’émeraude (par l’intermédiaire de Goldrinn, l’ancien loup) et dans le pouvoir sacré de la déesse Élune. En outre, les Worgens qui absorbent les eaux de Tal’doren, à travers le rituel qu’ils subissent pour maintenir l’équilibre entre la malédiction des Worgens et leur humanité, bénéficient d’une résistance accrue contre la corruption de la non-mort.
En d'autres termes, ni un worgen, ni un elfe de la nuit ne peut se faire relever en réprouvé.

avatar
Miellyn Aile-De-Feu

Messages : 1947
Date d'inscription : 18/02/2010

Personnage
Race: Sindorei [H]
Classe: Prêtresse
Spécialité principale: Sacré/discipline

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jouer "Réprouvé"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum